Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Louis, Sébastien, Clémence et Salma, des élèves HPI d’hier parlant aux élèves HPI d’aujourd’hui.

Louis, Sébastien, Clémence et Salma, des élèves HPI d’hier parlant aux élèves HPI d’aujourd’hui.

Le mardi 20 juin dernier, les élèves du parcours HPI du collège ont été conviés à une originale après-midi. Ils ont été en effet réunis pour la première fois tous ensemble dans une même salle de classe dans laquelle ils ont eu la surprise de rencontrer quatre jeunes adultes âgés d’une dizaine d’années de plus qu’eux et qui avaient été à leur place quand ils avaient leur âge. Jeu de miroirs inversés…

          Ces quatre anciens étaient Clémence, Salma, Louis et Sébastien et ilsavaient fréquenté le collège entre 2004 et 2010, un temps où il s’appelait encore Immaculée Conception. Et ils ont fait l’amitié et l’honneur de répondre à l’invitation de leurs anciens professeurs, MM. Bonhomme et Simon, pour raconter leur parcours depuis leurs années où ils avaient été eux-mêmes élèves en cycle HPI à la place de ceux qui y sont actuellement afin de les aider à mettre en perspective leur propre avenir. Une rencontre bénéfique pour tout le monde.

          Les élèves ont en effet pu écouter le parcours des « anciens » et ainsi constater leur grande diversité mais aussi leur grande complémentarité.

          Salma Jaouali fut la première à se présenter aux élèves. Elle exposa de quelle façon elle était parvenue à réussir son parcours d’avenir pour suivre actuellement des études de médecine et s’orienter maintenant vers la psychiatrie. Elle, qui fut si timide autrefois se montra d’une aisance si naturelle qu’on eut cru qu’elle eut fait cela toute sa vie. D’ailleurs le succès de son intervention peut se mesurer au nombre de questions des élèves dévorés de curiosité.

          Clémence Avril n’a pas connu la réussite de Salma. En effet elle ne s’épanouit pas dans la voie qu’elle a choisi et est actuellement en reconversion d’études. Elle voit désormais plutôt son avenir dans les arts appliqués. Son cas a donc permis aux élèves de prendre conscience de la nécessité de se préoccuper de leur orientation car un avenir, ça se prépare… Aussi son intervention ne fut pas inutile mais, au contraire, riche d’enseignement, car on apprend autant de ses erreurs que de ses réussites…

          Sébastien Bossi-Croci n’eut pas à se présenter car il est devenu depuis quelques années une figure médiatique de la cause des enfants à haut potentiel intellectuel, surtout après la publication de son livre « Funambule » dans lequel il raconte son parcours, et les conférences qu’il anime à travers toute la France. Mais Sébastien était aussi venu en tant que journaliste car il est aussi le rédacteur en chef d’un journal numérique qu’il a fondé : Ysberg. Il a donc pu aider les élèves à y voir plus clair sur les informations, particulièrement celles qui circulent sur les réseaux sociaux envers lesquelles il convient de faire preuve d’une vigilance particulière.

          Louis Maître intervint en dernier mais ce n’est pas pour autant qu’il fut moins écouté que les autres. Car s’il eut des difficultés lorsqu’il était à la place des élèves actuels, il a fini par réussir parce qu’il a trouvé sa voie. Louis a en effet vu son salut dans l’hôtellerie et rêve de devenir manager d’hôtels. Sa motivation lui a permis de franchir de grands obstacles tels qu’entrer dans la prestigieuse école Paul Bocuse, sans doute l’école d’hôtellerie la plus réputée du monde. Désormais il parcourt le monde d’hôtel en hôtel. Les élèves ont été très intéressés lorsque Louis expliquait de quelque façon il avait construit son projet, comment il avait développé ses compétences pour parvenir à son but.

          Après la présentation des quatre anciens, les élèves ont pu échanger en posant des questions dont le nombre suffit à prouver le vif intérêt suscité par cette rencontre qui correspondait à un réel besoin. Et il faut dire que la diversité des parcours de Salma, Clémence, Sébastien et Louis sont telles qu’elles n’ont pu qu’enrichir les échanges de toute sorte de conseils dans lesquels chacun pouvait piocher ce qui lui convenait. Mais tous les élèves actuels ont pu être rassurés sur leur avenir par ce jeu de miroir inversé qui leur permettaient de se mettre en perspective, chose qui n’est pas évidente quand on est si jeune…

          En définitive cette rencontre fut bénéfique car elle a fait du bien à tout le monde car si les élèves ont apprécié cette rencontre, les « anciens », eux aussi, ont été heureux de partager leurs expériences.Et quand une rencontre fait du bien à tout le monde, elle est à renouveler…

         

Tag(s) : #H.P.I.

Partager cet article

Repost 0